Une arrow La Physique en devenir
Physique en devenir Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Arnaud Marsollier   
02-06-2010

darkmatter.jpg
Representation of matter spreading in space credit Springel et al. /Virgo Consortium

Quelle est la nature de la matière noire ? Une mystérieuse énergie sombre accélère-t-elle l’expansion de l’Univers ? Quelle est la masse des neutrinos ? Si avec le modèle du Big bang, nous nous sommes forgé une représentation de l’histoire de l’Univers, nous en sommes encore à nous interroger sur la répartition et l’évolution de la matière à toutes les échelles. Les astroparticules sont sans doute l’une des clefs de ces mystères. De la maitrise progressive de leurs gerbes évanescentes devrait jaillir des cascades de nouveaux concepts. Mais reste une question : ces concepts nous conforteront-ils dans nos théories actuelles ou nous obligeront-ils à inventer une nouvelle physique, révolutionnant une fois encore notre vision du monde ?

lena_laguna.jpgThe LENA project Artist’s view into the inner volume of LENA. The walls are paved with large photo-sensors / credit: ASPERA/G.Toma/A.Saftoiu

En raison de la matière noire, la structure de l’Univers ressemble à une sorte de gigantesque toile d’araignée. Qu’elles viennent des accélérateurs ou des expériences d’astroparticules, toute révélation sur sa nature ne manquera pas de changer profondément notre idée de l’Univers, de la matière, et de leur histoire indissociablement liées. De leur côté, des projets comme LAGUNA devraient à terme permettre de lever les secrets sur les neutrinos et leurs propriétés si particulières. Qui sait si elles n’ouvriront pas ainsi un nouveau chapitre de la physique au-delà du modèle standard ?
Dernière mise à jour : ( 29-08-2010 )
 
< Précédent