Une arrow De Nouveaux Messagers
De Nouveaux Messagers Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Arnaud Marsollier   
01-06-2010
magic.jpg
The Magic telescope credit: ASPERA / crédit : R. Wagner, MPI for Physics, Munich

Au début du vingtième siècle, Victor Hess découvre l’existence de rayons cosmiques ionisant l’atmosphère. Il ne s’agit plus seulement de lumière mais de grains de matière, de particules qui proviennent du ciel : protons et autres noyaux d’atomes, électrons,..., traversent le cosmos et bombardent la Terre, offrant autant de nouvelles sources d’informations sur l’Univers.

.

 


fermi.jpg Panorama of the sky in gamma rays / credit : NASA/DOE/Fermi LAT Collaboration

Les rayons gamma sont les «derniers grains de lumière » du spectre électromagnétique, les plus énergétiques. Leur émission est souvent liée à des événements violents : supernovae, pulsars, noyaux galactiques actifs… ici cartographiés par le télescope spatial Fermi en 2008. L‘émission diffuse le long du plan galactique résulte de l’interaction de particules très énergétiques avec le milieu interstellaire de notre galaxie. La plupart des rayons gamma sont stoppés par l’atmosphère. Néanmoins, les plus puissants interagissent avec ses couches supérieures, produisant des gerbes de particules dont la vitesse franchit parfois celle de la lumière dans l’air. Elles émettent alors une lumière Cherenkov bleutée, détectable au sol par des observatoires spécialisés comme ici le télescope Magic dans les Iles Canaries ou H.E.S.S en Namibie.
Dernière mise à jour : ( 23-08-2010 )
 
< Précédent   Suivant >