Astroparticle News

Une
En direct du Big Bang Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Arnaud Marsollier   
02-06-2010
planck.jpg
The cosmic microwave background - Credit NASA/WMAP

Selon la théorie du Big bang, l’Univers est né voici 13,7 milliards d’années. Et, avec lui, les toutes premières particules de matière, visibles et invisibles. Comme le fond diffus cosmologique, certaines de ces particules et ondes primordiales subsistent. Elles sont les témoins de l’histoire de notre Univers et permettent de remonter le temps jusqu’à ses tout premiers instants.


cmb.jpgThe Planck satellite / credit : ESA


L’Univers est baigné dans un « rayonnement fossile » d’une température de 2,7 Kelvin : le fond diffus cosmologique. Cette image montre l’écho de la première émission lumineuse de l’Univers, alors âgé de 380 000 ans. Les photons ont alors pu s’échapper enfin du plasma primitif devenu suffisamment froid et pour les laisser voyager à travers l’espace jusqu’à notre époque. A la suite des satellites Cobe et WMAP, Planck mesure avec une très grande sensibilité les fluctuations de température de ce jeune Univers, précurseurs des premiers amas de galaxies. Cependant, pour retracer l’histoire complète de l’Univers, il faut observer à des époques plus anciennes encore: quand matière et rayonnement étaient couplés, et détecter les neutrinos et ondes gravitationnelles de cet Univers primordial.
Dernière mise à jour : ( 07-08-2010 )
 
< Précédent   Suivant >